LIBER ISRAFEL
SUB FIGURÂ LXIV


 

0. Le Temple étant dans les Ténèbres, et l'Orateur accédant à sa place, qu'il commence par un rituel de Celui Qui Entre, comme suit.

1. ו Procul, O procul este profani.

2. Bahlasti ! Ompehda !

3. Au nom du Puissant et du Terrible, je déclare avoir chassé les Coques en leurs demeures.

4. J'invoque Tahuti, le Seigneur de la Sagesse et de la Parole, le Dieu qui s'avance depuis le Voile.

5. Ô Toi ! Majesté de la Divinité ! Tahuti couronné de Sagesse ! Seigneur des Portes de l'Univers ! Toi, Toi je T'invoque.
Ô Toi à la Tête d'Ibis ! Toi, Toi je T'invoque.
Toi qui manies le Bâton de Double Pouvoir ! Toi, Toi je T'invoque !
Toi qui tiens en Ta main gauche la Rose et la Croix de Lumière et de Vie : Toi, Toi je T'invoque !
Toi, dont la tête est comme une émeraude, et le némès pareil au bleu du ciel nocturne ! Toi, Toi je T'invoque !
Toi, dont la peau est d'un orange flamboyant, comme si elle cuisait dans une fournaise ! Toi, Toi je T'invoque !

6. Vois ! Je suis Hier, Aujourd'hui, et le Frère de Demain !
Je renais encore et encore.
Mienne est la Force Invisible, dont les Dieux sont issus ! Qui est comme la Vie pour les Habitants des Tours de Guet de l'Univers.
Je suis le Pilote du Char de l'Est, Seigneur du Passé et du Futur.
Je vois de par ma propre lumière interne : Seigneur de la Résurrection ; Qui s'avance depuis le Crépuscule ; et ma naissance prend place dans la Maison de la Mort.

7. Ô vous les deux Faucons Divins sur vos Pinacles !
Veillant sans cesse sur l'Univers !
Vous qui accompagnez le Cercueil jusqu'à la Demeure du Repos !
Qui pilotez le Navire de Râ progressant vers les hauteurs célestes !
Seigneur du Lieu Saint se tenant au Centre de la Terre !

8. Vois, Il est en moi, et moi en Lui !
Mien est l'Éclat dans lequel Ptah flotte au-dessus du firmament !
Je voyage dans le ciel !
Je foule le firmament de Nu !
J'allume une flamme étincelante de la foudre de Mon Oeil !
Toujours me précipitant en la splendeur de Râ le journellement glorifié : faisant don de ma vie aux Habitants de la Terre.

9. Si j'ordonne "Abattez-vous sur les montagnes !", les Eaux Célestes s'écouleront à ma Parole.
Car je suis Râ incarné !
Khephrâ manifesté dans la Chair !
Je suis l'Eidolon de mon père Tmu, Seigneur de la Cité du Soleil !

10. Le Dieu qui commande est dans ma bouche !
Le Dieu de la Sagesse est dans mon Coeur !
Ma langue est le Sanctuaire de la Vérité !
Et un Dieu se tient sur mes lèvres.

11. Ma Parole est chaque jour accomplie !
Et le désir de mon coeur se réalise, tel celui de Ptah lorsqu'Il crée !
Je suis Éternel ; et donc toutes choses sont pour ainsi dire mes desseins ; et donc toutes choses à ma Parole obéissent.

12. Par conséquent viens-tu en Moi depuis Ton séjour de Silence : Inexprimable Sagesse ! Toute-Lumière ! Toute-Puissance !
Thoth ! Hermès ! Mercure ! Odin !
Quel que soit le nom par lequel je T'appelle, Tu demeures indicible pour l'Éternité : Viens, dis-je, aide-moi et protège-moi en cette oeuvre de l'Art.

13. Toi, Étoile de l'Orient, qui guida les Rois Mages !
Tu es La Même toute-présente dans les Cieux comme en Enfer !
Toi qui vibres entre la Lumière et les Ténèbres !
T'élevant, descendant ! Toujours changeante, quoique toujours La Même !
Le Soleil est Ton Père !
La Lune Ta Mère !
Le Vent T'a portée en son sein ; et la Terre a toujours nourri l'immuable Divinité de Ta Jeunesse !

14. Viens, te dis-je, viens !
Et fais que tous les Esprits Me soient soumis :
De sorte que tout Esprit du Firmament
Et de l'Éther
Et de la Terre,
Et sous la Terre,
Sur le Sol ferme
Et dans l'Eau,
De l'Air tourbillonnant
Comme du Feu impétueux,
Ainsi que tous Charmes et Fléaux du Dieu Vaste et Unique M'obéissent !

15. J'invoque la Prêtresse de l'Étoile d'Argent, Asi la Courbée, par le rituel du Silence.

16. J'ouvre la porte de l'Extase ; je descends du Palais des Étoiles; je vous salue, je vous embrasse, Ô enfants de la terre, ensemble réunis dans la Salle des Ténèbres.

17. (Une pause).

18. Le Discours dans le Silence.
Les Paroles contre le Fils de la Nuit.
La Voix de Tahuti dans l'Univers en la Présence de l'Éternel.
Les Formules de la Connaissance.
La Sagesse du Souffle.
La Source de la Vibration.
L'Ébranlement de l'Invisible.
L'Éloignement des Ténèbres.
L'Apparition de la Matière.
La Perforation des Écailles du Crocodile.
L'Irruption de la Lumière.

19. (Poursuivre la Lecture).

20. Il y a une fin au discours ; que le Silence des ténèbres soit brisé ; qu'il retourne au silence de la lumière.

21. L'orateur part en silence ; les auditeurs se dispersent et s'en retournent chez eux ; oui, se dispersent et s'en retournent chez eux.